Compte administratif 2017

La section d’investissement se solde par un déficit de 29 282€ qui sera repris au budget primitif 2018. Un emprunt de 150 000€  a été réalisé en 2017 pour les travaux du Billiat. L’encours de dette au 31/12/2017 s’élève à 1 722 722€.

La différence entre les recettes et dépenses réelles de fonctionnement (épargne brute) réalisées en 2017 s’élèvent à s’élève à 186 762€.

La capacité de désendettement passe de 20 années en 2016 à 10 années en 2017. Ce ratio indique le nombre d’années qu’il serait nécessaire à la collectivité pour rembourser l’intégralité de son encours de dette, en supposant qu’elle y consacre toutes ses ressources disponibles.

En 2017, les principales dépenses d’investissement sont :

  • Travaux de réhabilitation de l’auberge du Billiat : 296 000€
  • Aménagement des locaux commerciaux Sous-La-Côte : 14 000€
  • Porte garage communal : 2 500€
  • Honoraires dénomination des voies communales  et programme Syane éclairage public : 9 183€
  • Acquisition mobilier (Mobilier Billiat et mobilier scolaire) : 7 372€
  • Cuves eau Sciard et Pertuis : 2 920€.

En recettes, un emprunt de 150 000€  a été réalisé pour le Billiat. Le remboursement de l’annuité est couvert par la location-gérance. Les subventions encaissées s’élèvent à plus de 150 000€ (Conseil Départemental 110 K€ et Région Auvergne Rhône Alpes 40 k€), elles représentent 46% du financement de la réhabilitation de l’auberge du Billiat.

Le budget Eau et Assainissement se solde par un déficit de 119 194€ en investissement et par un excédent de 14 822€ en Fonctionnement.

Le décalage entre la réalisation des travaux et l’encaissement des subventions nécessite la mise en place d’une ligne de trésorerie qui permet de payer les entreprises dans les délais règlementaires. Les travaux réalisés en 2017 concernent principalement l’extension du réseau de collecte des eaux usées du Chef-Lieu, et la fin de la réhabilitation des 2 stations d’épuration. Ces deux opérations ont bénéficié de subventions du Département de la Haute-Savoie, de l’Etat (FSIL) et de l’agence de l’Eau. Un emprunt de 140 000€  a été réalisé en 2017.

En fonctionnement, les dépenses sont stables malgré des dépenses non négligeables consacrées à la recherche et à la réparation des fuites d’eau. Une quote-part des frais de personnel sont affectés sur le budget Eau et Assainissement. Les recettes d’exploitation augmentent de 20 K€.

Des investissements nouveaux, notamment sur l’eau potable, peuvent être envisagés sur le budget Eau et Assainissement.

Budget primitif 2018

Le contexte :

 

Au 1er janvier 2018, l’encours de dette s’élève à 1 722 722€.  Après les travaux du Billiat en 2017, aucun gros chantier ne sera engagé en 2018 en dehors de l’Eau et de l’Assainissement.

En 2018, la commune n’est plus éligible à Dotation de Solidarité Rurale « Montant cible », ce qui entrainera une baisse de 25 000€ de dotation. Par ailleurs, la population DGF (Résidents secondaires pris

en compte) de Vailly dépassant les 1 000 habitants, le taux de financement est limité à

30% pour certaines subventions du Département notamment. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2018, le budget du CCAS est intégré au budget principal.

 

Budget principal

Les principales opérations d’investissement sont :