Les instruments enseignés

La flûte, le hautbois, le basson, la clarinette, le saxophone, la trompette, le cor, le trombone, le tuba, la batterie et les percussions. Depuis cette année : il existe un atelier vocal pour les ados et nous avons ouvert une classe de piano, d’autres pourraient suivre suivant la demande …

L’école de musique travaille à un rapprochement avec les écoles du territoire de la CCHC afin d’homogénéiser les pratiques pédagogiques et les tarifs, d’offrir un choix plus vaste de pratiques instrumentales, de fédérer les énergies autour de projets communs, de soutenir les ensembles existants et pourquoi pas d’en faire émerger de nouveaux…

La création d’une école de musique dans la vallée est directement liée à l’histoire de l’Union Instrumentale de Vailly. Conscient que l’amélioration de la qualité musicale de l’orchestre ainsi que la pérennisation de son recrutement passent par la formation de jeunes musiciens, c’est en 1983 que l’école de musique est créée sous l’impulsion de Raymond Morel-Vulliez, le directeur de l’harmonie et de Paul Bidal, son président.

Au départ, la structure fonctionne principalement avec le bénévolat. Mais l’école prend rapidement de l’ampleur. Les responsables de l’époque mettent en place des partenariats avec les écoles de musique environnantes pour offrir un plus grand choix d’instruments et permettre aux grands élèves de poursuivre leur cursus le plus longtemps possible.

En 2012, l’Union Instrumentale de Vailly décide de séparer l’activité « école de musique » de la structure « pratique amateur ». L’école de musique du Brevon était née !
L’école de musique propose un enseignement musical structuré qui s’articule comme dans tous les conservatoires de France autour de trois disciplines complémentaires : la formation musicale, la formation instrumentale et les pratiques collectives.

Elle accueille les enfants à partir de 5 ans (classe d’éveil musical si les effectifs sont suffisant). À partir de 7 ans, les enfants peuvent apprendre un instrument au cours de la 1ère année de formation, en janvier. Très vite une pratique vocale collective permet aux enfants de faire de la musique ensemble en attendant de pouvoir jouer dans un orchestre.

La progression de l’apprenti musicien se fait dans des cycles de 4 ans en moyenne. La fin d’un cycle est validée par l’obtention d’un diplôme fédéral ou départemental qui comprend des épreuves terminales mais qui tiens compte également du parcours de l’élève (contrôle continu). A l’intérieur des cycles les acquisitions sont contrôlées régulièrement par l’équipe pédagogique.

Notre école fait partie de la Fédération Musicale du Chablais et adhère par son intermédiaire à la Confédération Musicale de France. Elle fait également partie du réseau des écoles du département et propose ainsi à ceux qui le souhaitent de valider le même examen de fin de 2nd cycle que les élèves du conservatoire d’Annecy.
L’apprentissage de la musique n’a de sens que s’il est, à un moment donné, soumis à l’appréciation bienveillante du public. L’organisation d’auditions de classe ou de grands ensembles permet de fixer ainsi des objectifs aux élèves. Mais c’est avant tout un moment de plaisir partagé avec les familles et les spectateurs.

Enfin, pour développer la curiosité de nos élèves et leur offrir des occasions de sortir un peu des sentiers battus, l’équipe pédagogique propose régulièrement des projets qui mobilisent les élèves de l’école de musique. Ainsi qu’il s’agisse de monter un spectacle déjà écrit comme « Emilie Jolie », d’en écrire un de A à Z comme « SOS », de découvrir un univers musical et poétique comme celui de Boby Lapointe, de participer à un projet qui réunis plus de 300 musiciens et chanteurs comme « Dogora », à chaque fois le pari est réussi !